Chipek : un amuse-gueule d’origine chinoise


chipek saveur chevrettes

Chipek ou sipek : nou gato lontan

On a tous raffolé des chipeks (ou sipeks) qu’on retrouvait naguère dans les petites boutiques ou tabagies. C’était le snack phare de nombreux d’entre nous, qu’on dégustait gentiment devant nos dessins animés favoris. Alors que les chipeks rose étaient les préférés de la plupart des enfants, certains appréciaient plus les chipeks jaunes.

Chipek rose et kram kram

Aussi loin que remontent nos souvenirs, le plus commun a toujours été les chipeks rose à Maurice. Croustillants, légers et au goût de crevette, il a su enjoliver l’âge tendre de nombreuses personnes. Mais les chipeks, on les retrouve surtout à l’approche du Nouvel An chinois.



Un snack d’origine asiatique

À l’origine, ce mets fait partie de la cuisine asiatique, où on l’apelle Krupuk. Plusieurs restaurants chinois dans le monde les offrent en guise de snacks gratuits, en attendant que les plats soient servis. À Maurice, on préfère soit les acheter déjà frits soit se procurer la version “crue”.

Recette facile

À deux semaines de la fête du printemps, beaucoup de familles sino-mauriciennes vont s’affairer en cuisine pour préparer de succulents chipeks tout frais. Si vous souhaitez vous y mettre aussi, voici une petite recette sympa.

Portions1 portion
 125 g chevrettes sèches
 2,50 kg de farine de tapioca
  Sel
 4 tbsp de sauce de poisson
 ½ tsp de colorant (selon goût)
  De l’eau bouillante
1

Écraser les chevrettes apres les avoir mis dans l’eau pendant une bonne heure.

2

Mélanger la farine de tapioca, les chevrettes écrasées, le sel, la sauce de poisson et 1 tasse d' eau bouillante.

3

Ajouter encore 2 tasses d'eau au fur et à mesure que vous mélangez.

4

Former une pâte homogène et la diviser pour façonner 12 saucissons.

5

Les faire cuire au bain-marie pendant 30 minutes. Laisser refroidir.

6

Envelopper les saucissons dans un torchon et laisser sécher pendant 2 jours.

7

Les découper en fines rondelles et faire frire dans de l’huile chaude.

Ingrédients

 125 g chevrettes sèches
 2,50 kg de farine de tapioca
  Sel
 4 tbsp de sauce de poisson
 ½ tsp de colorant (selon goût)
  De l’eau bouillante

Instructions

1

Écraser les chevrettes apres les avoir mis dans l’eau pendant une bonne heure.

2

Mélanger la farine de tapioca, les chevrettes écrasées, le sel, la sauce de poisson et 1 tasse d' eau bouillante.

3

Ajouter encore 2 tasses d'eau au fur et à mesure que vous mélangez.

4

Former une pâte homogène et la diviser pour façonner 12 saucissons.

5

Les faire cuire au bain-marie pendant 30 minutes. Laisser refroidir.

6

Envelopper les saucissons dans un torchon et laisser sécher pendant 2 jours.

7

Les découper en fines rondelles et faire frire dans de l’huile chaude.



Previous Recette vindaye de poisson
Next Le samoussa : un classique des gajaks mauriciens

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *