Moringa, un super Food dans le jardin de la plupart des Mauriciens


Un plat de baton mouroum typiquement mauricien

Originaire de l’Inde, mais également présent en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud, le Moringa contient des protéines des vitamines et des minéraux.

Même si les Mauriciens ne connaissent peut-être pas le nom scientifique de Moringa Oleiferaa, la grande majorité des foyers connaissent la plante de bred mouroum comme l’un des principaux ingrédients des plats culinaires populaires. En effet, autrefois à Maurice, on pouvait retrouver cette plante dans quasiment toutes les cours. D’ailleurs, c’était l’un des manze mizer qui nourrissaient les familles nombreuses.

Le bred Mouroum d’autrefois

Abondant, frais et gratuit, le bred mouroum pouvait se décliner en plusieurs plats simples, mais savoureux. Certains se souviennent encore de ce bouillon bred mouroum que grand-mère avait l’habitude de préparer, accompagné d’un poisson salé frit et d’un chatini de pomme d’amour bien fort ! Ou encore, ce bon dhall baton mouroum qui servait d’accompagnement à l’heure du dîner. À Maurice, ce plat était un grand classique ! Sans s’en rendre compte, les parents offraient à leurs enfants un aliment d’une grande richesse, contenant de nombreux minéraux.

Le Moringa contient de nombreux bienfaits santé

Depuis plusieurs années, le Moringa fait beaucoup parler de lui, mais pour d’autres raisons. À présent, il est considéré dans le monde entier comme un super Food. Pourtant, il est utilisé depuis des siècles par certaines civilisations en raison de ses propriétés médicinales et de ses bienfaits pour la santé.

C’est une plante extrêmement riche en calcium, en vitamines A, en vitamines C, en potassium et en protéines. L’ONG internationale Trees For Life avance que le Moringa est contient 7 fois plus de vitamines C que l’orange, 4 fois plus de vitamines A que la carotte, 4 fois plus de calcium que le lait, 3 fois plus de potassium que la banane, et 2 fois plus de protéines que le yaourt.

Un super aliment à consommer sans modération

Fortement recommandé pour les personnes ayant des carences nutritives et pour prévenir contre les maladies, telles que le cancer, les maladies cardiovasculaires et l’indigestion, le Moringa se décline sous plusieurs formes. Alors qu’en Inde les feuilles séchées sont consommées en infusion (le Moringa tea), à Madagascar, l’huile présente dans les graines de Moringa est extraite et utilisée pour adoucir la peau et les cheveux. Dans certains pays, il est aussi courant de porter à ébullition les feuilles, les fleurs et le fruit du Moringa ; cette infusion sert ensuite à réguler la tension artérielle. On retrouve aussi cette plante miracle sous forme de pâte, de cachet, de poudre, de tisane…

 

Previous Le château de Labourdonnais : un engagement à l’excellence
Next Nanak Paneer : un produit savoureux aux multiples bienfaits

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *