Gaspillage alimentaire : Manger c’est bien ! Jeter ça craint !


On n’imagine pas l’envergure de ce gaspillage que l’on peut faire au quotidien…

On essaye de faire attention et on a l’impression que l’on fait du mieux que l’on peut pour éviter d’en faire. Et pourtant chaque année, un tiers de la nourriture produite dans le monde finie malheureusement à la poubelle.

Et si on gérait mieux notre frigo et nos restes afin de minimiser ce lourd fléau ?

Voici quelques astuces qui pourraient aider à baisser ce gâchis récurrent.

1 – Tout d’abord vider le frigo avant de faire le plein

Bien s’assurer de manger ce qu’il y a dans le frigo avant de se précipiter à faire les courses. Chose pas évidente à faire car souvent on a des envies particulières de dernière minutes. Mais il est important de consommer d’abord les restes. 

Peu être essayer de composer un repas avec le reste de viande, de légumes, de fromage et tout ce que l’on a pu mijoter durant la semaine.



2 – Cauchemar dans le frigo.

Il faut procéder à un inventaire de votre frigidaire.
Il est primordial de vérifier ce que contient le frigo avant de faire sa liste de courses. Cela évitera le gaspillage et de faire des achats en double.

Le plus souvent on oubli certaines choses qui restent toujours dans le fond du frigo. Il faudra à présent hiérarchiser les aliments :

Placer en avant tout ce qui doit être consommé rapidement puis ainsi de suite.

3 – Astuces pour conserver les pots, restes de sauce tomate…

Répartir les restes dans des bacs à glaçons, les mettre au congélateur ainsi ils peuvent être réutilisés plus tard pour agrémenter vos sauces. De même pour les arômates et les herbes que l’on peut placer dans les alvéoles en rajoutant un peu d’eau. Simple d’utilisation, il suffira juste de les plonger dans vos bouillons.

Pour les yaourts, si on s’aperçoit que la date de péremption est proche, une fois congelé vous pourrez les le ressortir pour vous faire de bons smoothies.

Pour les restes de légumes aussi, par exemple pour les tomates, les mixer avec les herbes, basilic, ail et oignon, congeler le tout et tout cela vous sera utile pour saucer vos pates ou faire en une base pour les pizzas.



4 – Dans les légumes on mange tout !

Ne jetez pas les fanes de carottes, de céleri, de betteraves, de radis, les pieds de chou fleur ou brocolis…

Avant d’en faire du compost et préalablement bien nettoyés, placez les dans des sacs de congélation, utilisez les plus tard pour vos soupes ou vos bouillons. Ils possèdent eux aussi des valeurs nutritionnelles (vitamines et antioxydant) à ne pas négliger.

5 – Il faut manger le frais d’abord !

Surtout, privilégiez les frais avant le reste, consommez les fruits, la viande, le poisson, le poulet avant tout car leur date limite de consommation est très réduite.

Cela semble évident mais souvent on tendance à l’oublier.



6 – Dates limites !!

Saviez vous certains produits laitiers comme le yaourt, le fromage ou bien les vinaigrettes et condiments peuvent être consommés quelques jours après leur date limite de péremption ?

Vérifiez bien qu’ils n’aient pas une drôle d’odeur et que leur aspect n’ait pas changé.

7 – Ne jetez pas les carcasses

Pour un poulet entier désossé, gardez la carcasse et utilisez la pour faire un bon bouillon de poule

8 – Et le pain dans tout ça ?

Pas de panique on sait que le pain rassis peut être réutilisé, par exemple en pouding de pain, ou simplement le mixer et l’utiliser en chapelure ou encore faire du pain perdu ou des croutons en cube avec de l’huile d’olive et de l’ail pour accompagner vos soupes.

Toutes ces habitudes au quotidien peuvent nous permettre de limiter au maximum les pertes et le gâchis alimentaire.



Previous Le tamarin : du goût, des recettes et des vertus
Next Le Thé Mauricien : une vraie tradition

No Comment

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.