Le fameux gateau piment ou Gato Pima


gateau piment mauricien

Qui n’a pas eu l’occasion en passant à l’ile Maurice de gouter à notre fameux gâteau piment ?

C’est une de nos nombreuses spécialités mauriciennes. Vous trouverez ce gajak un peu partout dans la rue en mode street food, mais il est aussi beaucoup consommé entre amis ou encore tiède en sandwich.
Réalisé à partir de lentilles jaunes (Dhall) et de piments, ce petit gato pima est un vrai régal
Par ici la recette simple et rapide du gâteau piment pour régaler vos amis 😉

 

Portions1 portionPréparation30 minsCuisson15 minsTemps total45 mins
 200 g Dhall
 1 c-à-s Cotomili
 1 c-à-c Ti l'anis
 1 Piment vert haché
 1 Oignon haché
 ½ l Huile de friture
 assaisonnement
Préparation
1

Mettre à tremper une nuit ou au moins 3h avant la préparation dans de l’eau froide les dhalls (pois cassés) afin qu’ils deviennent mous.

2

Videz l’eau des dhalls et mixer les jusqu’à obtenir une purée. Vous pouvez y mettre un peu d’eau si besoin.
Si la pâte est trop humide, vous pouvez saupoudrer un peu de farine sur la pâte pour absorber l’humidité bien sûr en ne manquant pas de mélanger le tout

3

Mettre la pâte obtenue dans un bol et ajoutez le cotomini, les oignons, le piment, le ti l'anis et assaisonnez avant de bien mélanger à nouveau.

4

Commencez à faire chauffer l’huile pour la friture.
Pour Tester l'huile, mettez-y un morceau d'oignon... si l'huile frémit, c'est bon 🙂
Une fois l'huile à bonne température, prendre deux cuillères à soupe et former des boules avec la préparation et faites les cuire dans l’huile jusqu’à ce que elles soient bien dorées.

Vos gâteaux piments sont prêts à être mangés chauds.
Vous pouvez aussi vous régaler en les mettant dans un sandwich.

Ingrédients

 200 g Dhall
 1 c-à-s Cotomili
 1 c-à-c Ti l'anis
 1 Piment vert haché
 1 Oignon haché
 ½ l Huile de friture
 assaisonnement

Instructions

Préparation
1

Mettre à tremper une nuit ou au moins 3h avant la préparation dans de l’eau froide les dhalls (pois cassés) afin qu’ils deviennent mous.

2

Videz l’eau des dhalls et mixer les jusqu’à obtenir une purée. Vous pouvez y mettre un peu d’eau si besoin.
Si la pâte est trop humide, vous pouvez saupoudrer un peu de farine sur la pâte pour absorber l’humidité bien sûr en ne manquant pas de mélanger le tout

3

Mettre la pâte obtenue dans un bol et ajoutez le cotomini, les oignons, le piment, le ti l'anis et assaisonnez avant de bien mélanger à nouveau.

4

Commencez à faire chauffer l’huile pour la friture.
Pour Tester l'huile, mettez-y un morceau d'oignon... si l'huile frémit, c'est bon 🙂
Une fois l'huile à bonne température, prendre deux cuillères à soupe et former des boules avec la préparation et faites les cuire dans l’huile jusqu’à ce que elles soient bien dorées.

Vos gâteaux piments sont prêts à être mangés chauds.
Vous pouvez aussi vous régaler en les mettant dans un sandwich.

Gateau piment mauricien – Gato Pima
Previous Maurice dans le livre Guinness des records avec le plus grand plat d’oeufs brouillés
Next Down to Earth : des produits bio et sains pour les Mauriciens

3 Comments

  1. […] des rotis et de beaux beignets locaux pour le plus grand bonheur des amateurs de gato de lwil (gato pima, samousa, gato arouille) ! Généralement, les Mauriciens choisissent leur marchand en se basant […]

  2. […] de mets locaux, il est très souvent présenté sous forme de fritures. Les fameux samousa, gato pima, ti baja, pima farsi, hakiens, poisson licorne, croquettes fromage et autres gato de lwil en sont […]

  3. […] de mets locaux, il est très souvent présenté sous forme de fritures. Les fameux samousa, gato pima, ti baja, pima farsi, hakiens, poisson licorne, croquettes fromage et autres gato de lwil en sont […]

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *